Accueil   FRMJC c’est quoi ?   Le réseau de la FRMJCLR c’est quoi ?

Le réseau de la FRMJCLR c’est quoi ?

Les MJC, la force d’un réseau

La Fédération Régionale des MJC Languedoc-Roussillon accompagne et fédère les MJC locales de la région en partenariat avec les collectivités locales. Son activité est pensée pour soutenir les administrateurs et les
professionnels des MJC, les salariés de la FRMJCLR, des jeunes, des élus locaux, au profit de l’aménagement des territoires via la vie associative.

Le champ d’intervention des MJC se situe à l’interface des activités éducatives et culturelles. Ces activités concourent au renforcement des liens sociaux entre des populations d’origines et de milieux différents et favorisent la cohésion sociale.

Nos atouts

  • Un réseau agissant au niveau local, en proximité, en prise directe avec les habitants pour identifier les enjeux, les problématiques, les attentes, et co-construire des réponses avec eux
  • Un réseau qui a su établir des relations dans la durée via des partenariats opérationnels avec les communes et les intercommunalités formalisées par des conventions d’objectifs
  • Une expertise en matière d’encadrement de politiques de jeunesses et une approche transversale des projets éducatifs territoriaux (PEDT)
  • Une approche généraliste qui stimule le brassage des générations et la mixité sociale,
  • Une gestion démocratique qui implique réellement les habitants à la vie de l’association et génère du bénévolat dans la durée,
  • Une offre culturelle, une ouverture aux pratiques amateurs, des loisirs accessibles à tous contribuant à l’attractivité des territoires
  • L’appartenance à un réseau qui mutualise les moyens et les expériences,
  • Un accompagnement aux associations locales fédérées dans la définition, l’organisation, la mise en œuvre de leur projet : une fonction employeur et un appui à l’emploi associatif à cet effet
  • Une expérience de 47 ans dans l’animation éducative et culturelle en France et dans le paysage institutionnel de l’Éducation Populaire
  • Un réseau national composé des FRMJC de France : la Confédération des MJC de France

Une fédération de terrain

L’activité de la fédération régionale des MJC se décline plusieurs fonctions :

  • Le développement quantitatif et qualitatif du réseau régional,
  • La gestion des ressources humaines nécessitée par le fonctionnement des associations, et l’encadrement de politiques de jeunesses locales
  • La formation et l’accompagnement des acteurs salariés et bénévoles
  • La formation citoyenne des jeunes
  • Des formations qualifiantes à travers son centre de formation (Diplômes d’Etat)
  • Le suivi statutaire et l’animation du réseau.

La Fédération Régionale des MJC assure au quotidien :

  • L’emploi, le suivi, la formation continue de professionnels (animateurs, coordinateurs, directeurs) affectés sur l’encadrement de projets associatifs MJC ou/et de politiques locales de jeunesses
  • La formation des responsables bénévoles,
  • L’accompagnement des jeunes à travers la réalisation de projets
  • La participation aux A.G. des MJC et aux C.A. ou autres groupes de travail quand nécessaire,
  • La résolution de problématiques de MJC (pédagogique, organisationnel, technique, relationnel, stratégique)
  • Une présence accrue pour conseiller, accompagner, soutenir des projets (gestion, organisation...),
  • Une veille pour le respect des règles de fonctionnement démocratiques des associations affiliées,
  • La promotion des MJC dans les institutions du local au national, L
  • Les relations régulières avec les élus locaux partenaires,
  • Des espaces de réflexions, d’échanges de pratiques, de formations, de co-construction de projets, pour renforcer la capacité des MJC à s’adapter en permanence à l’évolution de la société, pour capitaliser et mutualiser les richesses de chaque MJC et de leurs acteurs.
  • La formation qualifiante de professionnels ou de demandeurs d’emploi (BPJEPS, DEJEPS en particulier) à travers son centre de formation.

Les grands domaines d’activités des MJC

L’action-jeunes : un axe fort

Prendre en compte les besoins et les préoccupations des jeunes est une de nos missions fondamentales. Par ’action jeunes’ on entend un ensemble d’actions diverses adressées aux jeunes de 11 à 17 ans à travers des Accueils de Loisirs Sans Hébergements. Il s’agit de développer des modes de relation pour permettre aux jeunes de réaliser des projets personnels et collectifs, de mettre en place des actions autour de l’apprentissage de la citoyenneté, des notions de droits et de devoirs. Lieux jeunes, groupes musicaux, information jeunesse, sorties, camps de jeunes, séjours, voyages, construction de projets culturels ou interculturels, constituent des actions permanentes des MJC.

Susciter l’expression et l’engagement des jeunes à travers leur implication à la vie associative ou à des espaces publics (Conseils municipaux de jeunes…) , ou/et à la construction de projets collectifs, est un objectif prioritaire des MJC. Doter les jeunes de 15 à 26 ans d’éléments de compréhension, de savoir-faire, et de savoir-être, par la pratique, contribue à leur intégration sociale et professionnelle.

Les activités destinées aux enfants

L’apprentissage de la vie en collectivité est essentiel pour former les futurs citoyens. Basé sur un projet pédagogique original, à partir d’expériences vécues, les enfants de toutes origines vont apprendre à vivre ensemble. Ces activités se développent en appui à l’école et à la famille, elles concernent un public d’enfants de moins de 12 ans. Il s’agit d’Accueils de Loisirs sans Hébergement (ALSH), d’activités périscolaires telles que les Centres de Loisirs Associés à l’École (ALAE)… Dans ce domaine on privilégie, des relations suivies et un accueil attentif des familles, une formation accrue des animateurs, des méthodes pédagogiques actives et innovantes qui favorisent l’épanouissement des enfants et qui améliorent leur réussite scolaire.

L’animation locale

Les MJC ont une conception originale de l’action culturelle. La démarche artistique et la démarche éducative sont intimement liées dans une logique de projet culturel qui associe la production, la diffusion et la formation. C’est ainsi que nos principes et nos valeurs d’éducation populaire sont en action : respect des artistes et des publics, décloisonnement des disciplines et des univers culturels, approche intergénérationnelle, recherche d’un brassage social et professionnel. Il s’agit de placer le plus possible la population en position d’acteur. Festivals, fêtes locales, manifestations culturelles diverses.

Les sections d’activités

Les sections d’activités se caractérisent par la pratique régulière d’activités artistiques, artisanales, scientifiques et techniques, sportives. Les sections n’ont pas de prétention au professionnalisme, l’intention est moins de générer des experts de telle ou telle discipline que des individus sensibles, critiques, éclairés, responsables du bon fonctionnement de leur activité. La création ou le maintien des relations sociales et conviviales importe autant que le contenu des activités. Des activités très diversifiées, expression, artisanat, sciences et techniques, détente physique et mentale, gymnastique, danse, théâtre, musique, arts plastiques, loisirs détente, débats sur des sujets de société ou philosophique…. Des activités sportives de toutes disciplines, nature, plein air, sports collectifs, sports individuels...

Quatre autres domaines regroupent la programmation et l’organisation de manifestations culturelles, la création artistique, les services rendus aux associations.

Les MJC

60 MJC sont implantées dans les 3 départements : Aude 43, Hérault 14, PO 2. 27 MJC ont moins de 200 adhérents en milieu rural, 21 entre 200 et 500 adhérents, 10 entre 500 et autour de 1000 adhérents et 2 ont entre 3000 adhérents et 4000 adhérents.

Le public des MJC

  • 19 000 adhérents répartis de façon équitable entre l’Aude et l’Hérault, peu dans les PO
  • Autour de 49 000 personnes touchées
  • Les moins de 30 ans représentent 65% des adhérents

Les bénévoles et salariés du réseau

  • 37 salariés employés par la FRMJC
  • Autour de 550 salariés employés par les MJC (autour de 130 équivalents temps plein)
  • 1 100 bénévoles

Les MJC, une histoire et une philosophie

Notre vocation

La vocation de la Maison des Jeunes et de la Culture est de favoriser l’autonomie des personnes, de permettre à tous d’accéder à l’éducation et à la culture, afin que chacun participe à la construction d’une société plus solidaire.

Nos valeurs

La MJC est ouverte à tous sans discrimination, permettant une relation conviviale entre les participants. Respectueuse des convictions personnelles, elle s’interdit toute attache avec un parti, un mouvement politique ou une confession. Elle respecte le pluralisme des idées et les principes de laïcité, mis en avant dans les valeurs républicaines. Le fonctionnement démocratique, la solidarité, la convivialité sont les forces du réseau MJC.

Nos missions

La démocratie se vivant au quotidien, la MJC a pour mission d’animer des lieux d’expérimentation et d’innovation sociale qui répondent aux attentes des habitants. De telles actions, de tels services encouragent l’initiative, la prise de responsabilité et une pratique citoyenne. L’action éducative de la MJC en direction et avec les jeunes est une part importante de sa mission.

1 100 bénévoles composent et animent les conseils d’administration. Le conseil d’administration est l’instance dirigeante de la MJC, il est composé en majorité des adhérents ; les partenaires locaux et institutionnels, mairie, ministère de la jeunesse, étant invités et participant aux travaux. Les fédérations régionale et départementale, du personnel d’encadrement, des associations locales sont aussi invitées à ces instances.

La MJC est une association à but non lucratif. Ses ressources proviennent des cotisations des adhérents et de différentes subventions de la municipalité partenaire, de services décentralisés, et de divers ministères. Elle est ouverte à tous, sans discrimination. Respectueuse des convictions personnelles, elle s’interdit toute attache avec un parti, un mouvement politique ou une confession.

Chaque MJC a son autonomie de gestion, tant que son activité et son fonctionnement s’inscrit dans le cadre de la charte des MJC de France formalisant la vocation, les valeurs, et les missions des MJC.

Unies dans un groupement national constitué de 14 fédérations et de plus de 900 associations, les MJC constituent un des tous premiers réseaux associatifs français.

Les orientations stratégiques de la FRMJCLR

Renforcer le sentiment d’appartenance au réseau par le suivi des MJC et les représentations

  • augmenter le nombre de regroupements dans l’année pour sensibiliser le réseau aux enjeux et développer les savoir-faire en matière de gestion associative
  • défendre notre mode de fonctionnement et nos spécificités
    • Se positionner sur des instances (ESS, CRAJEP, FONJEP, ETAT, EUROPE) et des initiatives stratégiques dans ce sens (accompagnement et formations de bénévoles, formation et apprentissage des jeunes, utilité sociale de nos structures, plate-forme sur la mobilité des jeunes)
  • développer une réflexion autour de l’optimisation de notre accompagnement de tête de réseau
  • développer notre engagement sur la dynamique nationale
    • Maintenir notre engagement actif au fonctionnement statutaire et institutionnel de la CMJCF

Contribuer à l’éducation des jeunes sur les territoires en les dotant d’éléments de compréhension sur l’environnement et de savoir-faire facilitant leur intégration sociale et professionnelle ; ceci passant par :

  • Faciliter l’engagement et la mobilité des jeunes
    • mettre en place des actions à cet effet localement via des projets de réseau reposant sur des thématiques et des supports adaptés aux enjeux de la société
    • développer les initiatives en matière de projets internationaux
  • Favoriser l’accès des jeunes à la formation et à l’emploi
    • maintenir l’accompagnement des jeunes via les services civiques
    • développer l’accompagnement des jeunes via les emplois d’avenir
  • Veiller à la qualité éducative et à la sécurité des Accueils de mineurs
    • maintenir la formation citoyenne des jeunes de plus de 14 ans
  • Assurer un accompagnement des administrateurs des MJC sur la question éducative des jeunes
    • concevoir des espaces, des contenus, et des animations appropriés localement (avec le soutien des réflexions de réseau via les formations et les regroupements et les commissions)
  • Assurer une expertise de développement local auprès des collectivités en matière de politique de Jeunesse et de la Vie associative pour l’animation des territoires
    • maintenir nos forces de propositions en matière de pilotage de politique de jeunesse et d’animation de territoire

Renforcer et démultiplier les compétences professionnelles du réseau au profit de l’accompagnement des bénévoles et des jeunes

Mettre en place un plan de formation en relation directe avec les orientations du projet de la FRMJCLR :

  • pour un accompagnement optimum des bénévoles et des projets associatifs
  • pour un accompagnement des jeunes, répondant aux enjeux d’aujourd’hui
  • pour une communication argumentée facilitant les partenariats

Définir les feuilles de route des commissions et des groupes de travail répondant à l’optimisation de l’accompagnement des bénévoles et des jeunes en lien avec la CMJCF afin d’impulser une animation de réseau adaptée aux besoins et aux attentes des adhérents et des usagers.

Favoriser l’accès à la formation et à l’emploi via le centre de formation de la FRMJCLR

  • Former les demandeurs d’emploi sur le BPJEPS en articulant formation en centre, formation à distance, et stages pratiques
  • Former les demandeurs d’emploi sur le DEJEPS en articulant formation en centre, formation à distance, et stages pratiques
  • Développer les compétences des animateurs-jeunes salariés via des formations BPJEPS et DEJEPS (collectivités, associations) en alternance
  • Proposer des formations courtes répondant aux besoins des structures de territoires en matière d’animation (collectivités, associations)
  • Proposer des formations courtes destinées à la remise à niveau de jeunes en emploi d’avenir
  • Former les tuteurs de services civiques et d’emploi d’avenir

Cet axe participe activement transversalement à la mobilisation du réseau et à son déploiement de compétences par cette implication, mais aussi par les effets des formations sur les stagiaires.

Maintenir le développement de notre expertise en matière

  • D’ingénierie de formation des professionnels et des bénévoles
  • De politique de jeunesses et de développement local
  • D’animation d’espaces de débats de société, notamment sur le vivre ensemble{{}}

Autour de l’anticipation des changements liés à la réforme territoriale

Au niveau régional (fusion des régions)

  • Définir une organisation politique et opérationnelle au profit des MJC de la nouvelle région
  • Assurer les représentations à la nouvelle échelle de la région

Au profit local

Doter d’éléments de compréhension les administrateurs de MJC pour adapter une action s’inscrivant dans les nouvelles logiques territoriales, via les postes d’encadrement, via un accompagnement direct pour les maisons sans permanents

Développer la parole individuelle dans des espaces collectifs sur des enjeux de société

En coopération avec d’autres associations et en partenariat avec des collectivités et des institutions 

Co-construire et/ou réaliser des animations originales tournées vers des collectivités et des institutions

- aller vers plus d’objectivité face la profusion d’informations ; notamment via les réseaux sociaux, sur des enjeux d’actualité (radicalisation, discrimination, respect de la vie privée, engagements citoyens, éducation des enfants et des jeunes…)
- mieux interagir avec son environnement avec sa propre conscience et son libre arbitre